[Review Book #1] Le bonhomme de neige

Je débute mon nouveau blog (les 2 autres étant ici et ici) par le dernier polar que j’ai lu. Si vous ne savez pas qui je suis et que ça vous intéresse de savoir ce que j’aime lire (entre autres choses, ce blog n’étant pas fait pour être forcément centré uniquement sur mes lectures, je prévois de l’étoffer un peu avec mes avis sur d’autres sujets) et quels sont mes auteur(e)s favori(e)s, vous pouvez aller faire un tour dans la rubrique « À Propos » dans laquelle je me livre un peu à vous.


Le Synopsis

Oslo, novembre 2004, la première neige tombe sur la ville. Dans le jardin des Becker, un bonhomme de neige fait irruption, comme sorti de nulle part. Le jeune fils remarque qu’il est tourné vers la maison et que ses grands yeux noirs regardent fixement leurs fenêtres. Dans la nuit, Birte, la mère, disparaît, laissant pour seule trace son écharpe rose, retrouvée autour du cou du bonhomme de neige…
Dans le même temps, l’inspecteur Harry Hole reçoit une lettre signée «le bonhomme de neige» qui lui annonce d’autres victimes. Plongeant son nez dans les dossiers de la police, Harry met en lumière une vague de disparitions parmi les femmes mariées et mères de famille de Norvège. Toutes n’ont plus donné signe de vie le jour de la première neige…
D’une sobriété étonnante, Harry Hole va se retrouver confronté, pour la première fois de sa carrière, à un tueur en série agissant sur le territoire norvégien et qui le conduira jusqu’au gouffre de sa folie…


Informations

Auteur : Jo Nesbo
Genre : Policier/Polar/Thriller
Nombre de page : 528 pages
Protagoniste(s) : Harry Hole – Katrine Bratt
Antagoniste : Tueur en série surnommé « Le Bonhomme de neige »
Difficulté de lecture : Facile

Mon Avis

Ce livre est complètement en phase avec le temps qu’il fait à MontréalLe froid, les gros flocons et les bordées de neige. Je n’ai pas encore eu l’occasion de croiser un bonhomme de neige mais ça ne saurait tarder. Mais après réflexion, peut être ne suis-je plus si pressée d’en voir après avoir terminé ce livre.
C’est en découvrant totalement par hasard la bande annonce du film (du même titre) tiré de ce livre que j’ai eu envie de le lire. Le synopsis semblait prometteur, et en tant que grande mordue de polars/thrillers policiers, je voyais là une bonne occasion d’ajouter un nouvel auteur à ma liste. Malheureusement, je dois avouer, avec un peu d’amertume quand même, que ce livre ne m’a pas convaincu… Et je vais vous expliquer pourquoi.

(Tout cela est bien sûr totalement subjectif et n’est que le reflet de mon ressenti)

Ce que j’ai aimé :

 Le retournement de situation (twist final) de la dernière partie qui a bien failli me faire croire que j’avais fait erreur sur l’identité du meurtrier (parce que j’avais bien quelques soupçons avant la révélation finale)
Les fausses pistes, qui ont contribué à me tenir en haleine et me faire retrouver un peu d’intérêt au livre
Le rythme de la dernière partie, parce que oui, à la fin ça s’accélère un peu et on a enfin envie de connaitre le dénouement et les raisons d’une telle tuerie
Les paysages enneigés que j’ai pu m’imaginer (pas trop difficile quand on vit dans une ville constamment sous la neige de décembre à mars 😉 )

Ce que je n’ai pas aimé :

• Le dynamisme du livre : j’ai trouvé qu’il manquait cruellement de rythme, que c’était bien trop lent à se mettre en place
• L’alternance des points de vue : Il y en avait beaucoup trop à mon goût, si bien, que ça a fini par me perdre. Trop de personnages secondaires, trop de détails et d’éléments et au final pas assez de profondeur
• Le stéréotype du flic : l’alcoolique amoureux mais incapable d’être avec celle qu’il aime et qui essaye avec cette enquête de réparer ses erreurs du passé
• La fin à rallonge après la révélation du meurtrier (certes la fin était plus palpitante mais un peu longuette quand même)
• Mon intérêt et mon « emballement » pour le livre ne sont arrivés que dans la dernière partie
• Du fait de l’origine norvégienne de l’auteur, j’ai eu de la difficulté à assimiler les noms de villes/lieux, les noms de certains personnages et à m’imprégner de l’histoire. En gros, immersion difficile.
• Pas d’attachement ni de sympathie non plus pour les personnages que j’ai trouvé froids, plats, mal exploités et sans intérêt pour la plupart. Même les enfants n’ont pas réussi à faire naître en moi cette empathie que j’ai généralement pour un ou des personnages en lisant un livre.

En conclusion

Vous l’aurez compris, il y a beaucoup plus de points négatifs que de positifs. J’ai vraiment trouvé le livre long à démarrer, et sur plus de 500 pages, j’en ai trouvé seulement une centaine de palpitante. Dommage, on avait une bonne intrigue au départ, avec une idée un peu originale quand même. Mais je l’ai trouvée mal menée au final et mal exploitée, et le temps de tout mettre en place (j’en reviens au fait qu’il y avait bien trop de points de vue  différents) l’engouement c’était envolé (ou dans ce cas-là : avait fondu comme neige au soleil). Je ne fais pas totalement une croix sur Jo Nesbo, peut être que je me laisserais tout de même tenter par un autre titre de l’auteur et lui laisserais une seconde chance.

Note : 13/20

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s